Tout savoir sur le coût de votre assainissement

L’écologie et le coût de l’assainissement

Votre fosse septique n’est plus conforme, ne marche plus correctement et provoque des tourments? Des spécialistes de la fosse septique vous laissent profiter des réponses adaptées pour échanger votre dispositif d’assainissement et bien comprendre le coût de votre assainissement.

En premier lieu, il est bon de connaitre chacune des étapes de tous les travaux de remplacement de votre fosse sceptique ? Un projet d’un dispositif d’assainissement est constitué de trois étapes. Le premier stade est le devis.

Cela doit être accomplit par un spécialiste reconnu. Il est parfois obligatoire s’adresser à une agence d’expertise dans le but de mettre sur pied le l’installation de votre système d’assainissement et de bien connaitre les gestes écolos.

L’hôtel de ville de votre commune va vous renseigner. C’est là que on vous donnera les informations afin de conduire au mieux ce projet.

Puis, on trouve la validation de votre projet d’assainissement par le SPANC (site de promotion de l’assainissement non collectif) dont dépend votre habitation. Cette étape est réglementaire et obligatoire. Le SPANC fera des contrôles pendant le chantier. Votre mairie pourra vous expliquer ce point.

La troisième étape concerne la réalisation des travaux. Les travaux sont réalisés par un installateur spécialiste. Il n’est pas possible d’installer soi même pour une fosse septique, même si vous êtes un bricoleur averti.

Dès que l’installation est terminée, souvenez vous de récupérer auprès de professionnel la garantie d’installation idéale. Pensez à récupérer votre attestation conforme auprès du SPANC. Enfin, n’oubliez pas de prendre connaissances chacune des consignes pour utiliser votre tout nouveau dispositif d’assainissement pour lui permettre de mieux fonctionner et plus longtemps.

Puis il convient de savoir Comprendre les règles du traitement des eaux usées domestiques . Il faut savoir que le particulier est en charge de la bonne marche de sa fosse septique. Et le règlement mis en place reste sévère.Toutes les nouvelles fosses septiques posées doivent être validées par le SPANC de la collectivité intéressée . il convient de savoir aussi que si un dispositif d’assainissement vérifié ne respecte pas la loi mis en place, il doit être mis aux règles dans la période accordée par le SPANC (retrouvez la définition).

En conséquence, celui qui vend une maison particulière doit joindre un certificat d’examen d’assainissement d’une durée de moins de trois ans. Le cas échéant, l’acquéreur de la villa individuelle a le l’obligation de mettre le dispositif d’assainissement aux normes.

Le fonctionnement d’une fosse septique

Voici l’explication du fonctionnement d’une fosse septique. En général, il s’agit d’un mécanisme en quatre étapes. En premier,on trouve la collecte. Toute maison particulière produit aux alentours de 150 litres d’eaux usagées quotidiennement et par occupant. Ensuite il y a un premier traitement de l’eau usée par une décantation qui fait disparaître les particules les plus grosses. Ensuite un dispositif filtrant élimine toujours présents. Pour terminer la dernière étape est celle de l’évacuation. Les eaux traitées vont directement dans le sol, sont réutilisées pour l’irrigation des végétaux, sont drainées et rejetées vers le milieu hydraulique superficiel, ou sont évacuées par des puits d’infiltration.

Voilà comment marche une fosse septique. En général, il s’agit d’un mécanisme en quatre niveaux.

  • En premier lieu, se trouve phase de recueillement. Chaque maison particulière produit aux alentours de 150 litres d’eaux usagées quotidiennement et par personne.
  • Puis il y a un premier traitement de l’eau usée dans la fosse septique qui fait disparaître les plus grandes particules.
  • Ensuite un système de filtrage élimine la pollution qui reste.
  • En dernier lieu la dernière étape est celle de l’élimination. s’enfonce directement en profondeur. Cette eau est réutilisée pour l’arrosage des jardins, évacuée et rejetée en surface, ou va être drainée au moyen de trous d’infiltration.
Ouvrir l’Arctique : une première étape cruciale vers la sécurité énergétique
Les travaux d’économie d’énergie à réaliser en urgence sur votre maison